Comment donner un coup de jeune à son clic-clac

Le clic-clac est un meuble que l’on achète souvent assez tôt dans sa vie, quand on est étudiant ou qu’on décroche son premier travail.

Quand on commence à se meubler sérieusement, qu’on déménage pour un appartement plus grand, on a tendance à regarder son vieux clic-clac avec un peu de mépris : il est tout avachi, la housse est défraîchie, peut-être un peu tachée, souvent vieillotte.

La tentation est grande de s’en séparer, mais la raison l’emporte : un canapé-lit est très utile, il permet un couchage d’appoint pour les invités, un lit supplémentaire pour la chambre d’amis, bref… on le garde.

Comment alors lui donner un coup de neuf pour éviter d’avoir honte de son vieux canapé ?

Changer la housse

La première question : la base du clic-clac (l’assise) est-elle recouverte du même tissu que la housse ? Si la réponse est oui, et que vous souhaitez changer radicalement l’apparence de votre canapé en le rafraîchissant (par exemple, changer la couleur de la housse), alors il faudra au choix :

  • trouver une housse de clic-clac qui descende jusqu’au sol (il en existe dorénavant beaucoup de modèles)
  • trouver un tissu assorti, dans la même couleur ou une couleur complémentaire, et recouvrir vous même la base (ce qui n’est pas très difficile avec une agrafeuse)

Si vous avez la chance d’avoir un canapé dont l’assise n’est pas recouverte de tissus (il existe de très jolis modèles montés sur des tubes en acier, qui ont un look très moderne), alors tous les modèles de housse peuvent convenir.

Pour une housse longue durée ou pour un home-staging, nous vous recommandons des tissus unis, avec des tons relativement neutres. Préférez les gris clair, les tons taupe, mais évitez le blanc, trop salissant.

Par contre, si vous achetez une housse pas trop chère (dans la gamme qui va entre 50€ et 100€), vous pouvez vous faire plaisir : même si vous ne la conservez que deux ans, le coût de la housse ne sera pas très élevé !

Rafraîchir ou changer les coussins et le matelas

La plus jolie housse de clic-clac perdra tout son charme si elle est posée sur un matelas avachi, épuisé par des années d’utilisation.

Si un matelas se remplace tous les sept ans, celui d’un canapé lit doit être remplacé tous les trois ou quatre ans au plus. Car en plus de l’utilisation nocturne normale – celle qui use un matelas en sept à dix ans – ce dernier aura aussi subi les assises quotidiennes. Double tâche, donc, qui explique une usure prématurée.

Le changement du matelas est plus onéreux, mais il n’a pas qu’un avantage décoratif : le confort des utilisateurs du canapé lit, dans la journée comme le soir, sera bien plus grand.

Dissimuler et accessoiriser

La forme des clic clac et leur mode de fonctionnement fait qu’ils ont rarement des accoudoirs. Vous pouvez rajouter de chaque côté des petites tables, de type table de chevet, assez étroites, qui vont porter une petite lampe, un vase de fleurs, etc. et rajouter une touche de sophistication à votre déco. Ou mieux, accrocher des petites étagères au mur.

Enfin, les coussins, les jetés de canapé sont vos amis. Connaissez-vous les granfoulards de Bassetti ? On trouve de nombreux tissus ethniques aux motifs géométriques, très à la mode, qui ont l’avantage d’être bon marché, et de pouvoir se changer rapidement.

Avec les coussins, vous pouvez jouer sur les couleurs, pour des touches de contraste. L’avantage est qu’ils sont vraiment bon marché.

Partager c'est cool

Laisser un commentaire