Isoler ses combles pour réduire ses dépenses énergétiques

Isoler ses combles pour réduire ses dépenses énergétiques

Isoler ses combles pour réduire ses dépenses énergétiques
5 (100%) 1 vote

Une bonne isolation de sa maison est aujourd’hui capital si l’on souhaite réaliser quelques économies sur sa facture énergétique. C’est encore plus vrai si votre maison a été construite il y a plus de 30 ans, à une époque ou les chartes de construction n’imposaient pas certaines recommandations et l’utilisation de matériaux isolants.

Les combles perdus et la toiture représentent 25 à 30 % de déperditions thermiques.

Si votre habitation est bâtie avec une charpente traditionnelle et que cette partie de la toiture n’est pas aménagée, il y a de fortes chances que vous soyez dans le cas de nombreux propriétaires qui laissent filer l’argent, non pas par la fenêtre mais par le toit.

Si vous ne vous êtes jamais inquiétés de la performance thermique de votre toiture et de vos combles perdus depuis plus de 20 ans, sachez que votre isolant a du perdre en qualité et que ses performances isolantes sont à revoir. Entre le tassement de la laine de verre, l’humidité qui s’y est installée ou encore la présence de rongeurs qui a affaiblit sa structure, il serait peut-être bon de songer à la songer.

Pour rappel, la maison connaît des déperditions thermiques de manière naturelle et structurelle.

  • Le toit représente 1/3 des pertes : oui la chaleur monte, et si cette zone de la maison n’est correctement isolée, notamment le plancher ou les rampants, on comprend que la chaleur va vite s’échapper de la maison.
  • Les murs restent le second endroit de la maison à surveiller. Les maisons des années 80 ne possèdent rarement une isolation de qualité. Les moyens techniques de cette époque ne permettaient pas d’avoir des murs au fort pouvoir isolant, contrairement aux maisons actuelles de type BBC. Aujourd’hui une isolation thermique par bardage reste une alternative très intéressante pour contrer ce problème.
  • Les fenêtres, portes d’entrée et baies vitrées, dans une autre mesure sont à vérifier. D’anciens dormants ou ouvrants peut être à l’origine de pont thermiques.

La solution : le soufflage dans vos combles. Une solution rapide et aidée financièrement.

Si vous n’aviez qu’une bonne résolution à prendre, notamment si vous êtes dans le cas de propriétaires de maison avec des combles perdus, c’est bien d’isoler vos combles.

Cette solution a le gros avantage de pouvoir se faire très facilement par un simple accès par la trappe d’accès ou par la toiture. Cette technique de soufflage consiste à souffler de l’isolant en flocons, naturels ou minérales sur la surface du plancher. C’est cette solution qu’utilise BTR29, une entreprise située en Bretagne à Quimper. Très facile à mettre en place en quelques heures, elle ne nécessite pas de gros travaux, et permet à l’habitant de rester chez soi. Elle se fait par l’intervention de 2 techniciens. L’un charge l’isolant dans la cardeuse en extérieur, tandis que le second répand et diffuse le nouvel isolation dans les combles. Cette tâche se fait en 3 ou 4 heures pour une superficie de 100 m².
Cette entreprise favorise des isolants certifié ACERMI et des solutions d’isolation écologique.

De plus, si jamais l’idée d’isoler vos combles vous fait peur d’un point de vue financier, sachez qu’il existe des aides et des solutions de financement. Aujourd’hui en combinant habilement les crédits d’impôts et les remises CEE, vous pouvez trouver des financements à 1€ par jour.

Alors si vous aviez une bonne action aujourd’hui à réaliser pour votre maison et vos dépenses, c’est bien celle de revoir l’isolation de vos combles.

Ressources complémentaires concernant l’isolation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *